Des dizaines de milliers de fidèles musulmans de Jérusalem-Est, de Cisjordanie et des territoires palestiniens occupés de 1948, ont assisté vendredi aux prières du premier vendredi du Ramadan à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem.
 a déclaré que les fidèles se sont rendus dans l'enceinte de la mosquée, passant à Jérusalem-Est par le poste de contrôle militaire de Qalandiya alors que la police israélienne renforçait sa présence autour et dans la ville.
Les hommes de plus de 40 ans, les enfants de moins de 13 ans et les femmes de tous les âges sont autorisés à entrer à Jérusalem-Est sans autorisation pour l'occasion du premier vendredi. Les hommes de moins de 40 ans sont toutefois interdits d’entrée dans la ville.
Les autorités israéliennes ont renforcé le déploiement de la police dans différentes parties de la vieille ville de Jérusalem ainsi que dans toutes les ruelles menant à l'enceinte de la mosquée.
La police a interdit à des médecins du Croissant-Rouge palestinien d'entrer dans l'enceinte de la mosquée.
Le mois de jeûne du Ramadan a commencé lundi et au moins un milliard de musulmans du monde entier ont commencé à jeûner avec des heures de jeûne allant de neuf à 19 heures.
Pour de nombreux Palestiniens à Jérusalem et à travers le territoire palestinien occupé, le Ramadan est directement connecté à la mosquée Al-Aqsa.
Le complexe de la mosquée Al-Aqsa abrite à la fois le Dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa et est considéré comme le troisième site saint de l'islam.
Al-Aqsa est situé à Jérusalem-Est, dans les territoires palestiniens reconnus par la communauté internationale et occupés par l'armée israélienne depuis 1967.