Deux prisonniers Palestiniens poursuivent leur grève ouverte de la faim pour le 45ème jour consécutif ainsi qu’un autre poursuit sa grève pour le 22ème jour consécutif, en protestation contre leur détention administrative, a indiqué le club du prisonnier Palestinien.
Odeh Al-Haroub, Hassan Al-Aweiwi et Saleem Al-Rajoub de la province d’Hébron, souffrent des conditions de santé très difficiles.
Al-Haroub (32 ans), père de 10 enfants, est arrêté depuis le mois de décembre 2018, le prisonnier Al-Aweiwi (35 ans), père de 3 enfants, a été arrêté le 15 janvier 2019 et avait passé des années dans les geôles israéliennes ainsi que le prisonnier Al-Rajoub (48 ans), père de 6 enfants, a été arrêté en janvier 2018 et avait passé des années dans les prisons israéliennes et entamé plusieurs grèves de la faim, en protestation contre sa détention administrative.
Il convient de mentionner que des centaines de Palestiniens détenus par Israël dans le cadre d'une détention administrative illimitée estiment que le seul moyen de mettre fin à cette violation flagrante de leur droit humain et civil de les maintenir en détention administrative sans condamnation ni procès et sur la base de preuves secrètes ne permettant même pas à leurs avocats à voir, c'est en faisant la grève de la faim. La majorité d'entre eux ont réussi, certains après seulement quelques semaines et d'autres après plusieurs mois de grève de la faim qui les a presque tués.