Des colons israéliens ont renouvelé aujourd’hui, leurs incursions dans la mosquée d’Al-Aqsa, du côté de la porte des maghrébins, sous une haute escorte des unités spéciales de l’occupation israélienne.
Le ministère des Waqfs et des affaires religieuses a déclaré que plus de 30 agents des unités spéciales de l’occupation israélienne ont envahi la mosquée sainte pour protéger un groupe de colons qui faisaient des marches dans ses esplanades.
Il a ajouté que le ministre israélien de la sécurité intérieure et le commandement de la police israélienne ont promis les groupes du présumé temple d’ouvrir la mosquée d’Al-Aqsa devant leurs incursions lors de la journée de soi-disant 'unification de Jérusalem’ coïncidant le 28 de Ramadan.
Il convient de mentionner que la police israélienne expulse à maintes reprises des fidèles de la mosquée d’Al-Aqsa depuis le début du mois du Ramadan.
La police israélienne ferme souvent la mosquée d’Al-Aqsa pour les non-musulmans et suspend toutes ses visites pendant le Ramadan lorsque des dizaines de milliers de musulmans convergent vers ce lieu saint.
Des groupes juifs fanatiques, qui cherchent à détruire le site saint musulman et à le remplacer par un temple juif, se sont fermement opposés à la décision de la police israélienne et ont insisté pour que la visite de la mosquée Al-Aqsa se déroule pendant le Ramadan.
La police craint une recrudescence de la violence si les fanatiques seront autorisés à pénétrer dans l'enceinte de la mosquée alors que des dizaines de milliers de musulmans y sont présents.